Sélectionner une page

Spectacle

« Je pense donc, je ne suis pas »

La pensée est chez l’être une activité psychique qui n’a de cesse. Elle est présente à n’importe quel moment et nous hante la plupart du temps. Ruminant le passé, se projetant dans le futur: nos pensées nous empêchent alors de vivre le moment présent. 

  • Durée : 53 minutes
  • Chorégraphie : Ilario Santoro
         En collaboration avec : Léa Deschaintres
  • Interprétation : Léa Deschaintres / Ilario Santoro
  • Musique : Charles Mugel
  • Lumière : Alex Kurth
  • Regard extérieur : Alessia Sacco
  • Photographe : Gregory Batardon
  • Captation Vidéo : Antoine Chapel

 

–        Selectionné pour « Les Quarts d’Heure » de Sévelin en septembre 2018 à Lausanne (Version 15 minutes)
Avec le soutien de SIS Schweizerische Interpretenstiftung Fondation Suisse des Artistes Interprètes / Flux Laboratory / Dansomètre / Foofwa d’Immobilité 

 

–        Prix « coup de coeur du jury » avec une résidence lors du concours pour Jeunes Chorégraphes « SOBANOVA » avec une résidence lors du concours pour jeune Chorégraphe « SOBANOVA » à Paris (version 8 minutes)

 

–        Flux Laboratory (octobre 2019) 
Théâtre de l’Etincelle (novembre 2019) 
(Version 53 minutes)
Subventionné par la Ville de Genève, Loterie Romande, Flux Laboratory_accompagnement à la création, subvention du département de la cohésion sociale et de la solidarité versée par le MQJ. 

 

(« moi » étape de travail de « Je pense donc je ne suis pas »)